Chanson douce

poisson

Auteur
Leila Slimani, née le 3 octobre 1981 à Rabat au Maroc, d’une mère franco-algérienne et d’un père marocain, est une journaliste et écrivain franco-marocaine.
Chanson douce est son deuxième roman, après « Le Jardin de l’Ogre », roman traitant de l’addiction sexuelle et qui a été largement et positivement remarqué.

Ce roman vient d’obtenir le Prix Goncourt 2016, Bravo!!

Résumé

Voici la phrase d’accroche du livre : « Le bébé est mort. »
A ce stade, soit votre intuition vous dit d’arrêter net, soit vous ne le pouvez pas, vous êtes littéralement happé par le roman, malgré vous, même s’il est dérangeant et que l’ambiance est pesante.
L’auteur raconte ici l’histoire d’une nounou, Louise, dans une famille de jeunes parisiens, très occupés par leur travail et leurs deux enfants et qui n’ont plus de place en crèche, comme des milliers de parents. On entre dans l’intimité de cette personne qui s’occupe de vos enfants tous les jours et qui les connaît mieux que vous. Qui gère le foyer, l’école, les trajets, les activités, les anniversaires, et qui vous fait le ménage pendant leur sieste. C’est plus qu’un métier, c’est un dévouement total dans une famille qui n’est pas la vôtre. Louise semble tout contrôler à la perfection, jusqu’à en perdre le sens de sa vie.
Ce livre résonne presque comme une mise en garde tant il est cruel et parfois réaliste. J’avais déjà été frappée par le caractère de la plume de Leila Slimani dans « le jardin de l’ogre ». Force m’est de constater qu’elle choisit des sujets forts et compliqués et qu’elle les traite sans essayer de plaire, et en frappant juste.

Le signe astrologique de ce roman

Poissons…
En effet la nounou correspond bien à ce signe qui s’oublie souvent lui même à force de vivre pour et à travers les autres.
Leur personnalité est floue et dispersée, ils ne savent pas vraiment où finit le Moi et où commence l’Autre. Ils posent souvent en victime et sont excellents au comportement agressif passif. Un côté de ce signe est la gentillesse personnifiée, l’autre le manipulateur passif. Comme il oscille entre les deux il a du mal à gérer la réalité quotidienne.
On ne connaît pas grand chose de Louise, l’auteur ne nous donne que peu d’éléments. En revanche on la voit s’approprier les enfants, le linge, l’appartement, les vacances… Elle se fond dans le décor tel un caméléon, et finit par dormir dans leur lit, à utiliser leurs produits de bain.
C’est ce qu’on appelle vivre par procuration…
Le trait d’asservissement du Poissons est ici poussé à l’extrême, et tous les Poissons ne finissent pas par péter un plomb et tuer tout le monde.
Cependant, ils donnent tout ce qu’ils ont et ragent souvent de ne pas obtenir la reconnaissance tant attendue et a priori méritée.

Extraits choisis

« Elle a mis sa robe bleue, celle qui lui arrive juste au-dessus des chevilles et qui se ferme, sur le devant, par une rangée de petites perles bleues. Elle voulait être prête, au cas où ils auraient besoin d’elle. Au cas où il faudrait les rejoindre quelque part, à toute vitesse. Assise dans sa cuisine, elle pianote du bout des ongles sur la table en fornica. »

« Dans le salon, Louise a disposé un bouquet de dahlias. Le dîner est prêt, les draps sentent la lessive. Après une semaine dans des lits glacés, à manger sur la table de la cuisine des repas désordonnés, ils retrouvent avec bonheur leur confort familial. Impossible, pensent-ils, de se passer d’elle. Il réagissent comme des enfants gâtés, des chats domestiques. »

« Bien sûr, il suffirait d’y mettre fin, de tout arrêter là. Mais Louise a les clés de chez eux, elle sait tout, elle s’est incrustée dans leur vie si profondément qu’elle semble maintenant impossible à déloger. Ils la repoussent et elle reviendra. Ils feront leurs adieux et elle cognera contre la porte, elle rentrera quand même, elle sera menaçante, comme un amant blessé. »

Un commentaire sur « Chanson douce »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s