Les nouveaux amants

belier

Extraits choisis

« Un matin, bien malgré vous, peut-être pénétrerez-vous volontairement, le sourire aux lèvres, au coeur de votre malheur. L’immoralité sera alors à l’aise dans votre existence. Vous briguerez soudain, avec honte, tous les vices romantiques. Si cela vous arrive, disgracié autant que vénéré, brimé autant que comblé, vous vous réjouirez de votre douleur, le mal sera l’objet de votre désir et vous connaîtrez tant de joie dans votre peine que vous serez malade avec délice. »

« On ne peut qu’aimer follement une folle ».

Résumé

Les nouveaux amants raconte l’histoire d’un metteur en scène de théâtre, Oskar Humbert, marié à Anne, qui va rencontrer sur internet une certaine Roses, jeune femme de 25 ans métisse et aussi folle et passionnée que lui. Il va rédiger ainsi sa pièce de théâtre en fonction de son histoire adultère et virtuelle.

Le nouveau narrateur passionné version 2.0 d’Alexandre Jardin a désormais à sa portée de grand romantique les réseaux sociaux et le smartphone! Il va donc se servir de Skype, de Twitter, et prendre des selfies…

Avis

Le résumé s’arrête ici car il n’y a rien à dire de l’histoire. Les seuls rebondissements de ce soap opéra sont qu’Oskar et Roses se quittent une page sur deux. Leurs conjoints respectifs souffrent, sa femme est prête à tout pour le récupérer… L’histoire aurait pu au moins rester virtuelle, ce qui aurait fait un exercice de style original dans notre société accroc aux réseaux, mais l’auteur n’a pas pu s’empêcher de faire frotter son narrateur à la jolie métisse et lui faire réaliser ses fantasmes d’homme mûr : fellation avec mots crus dans les coulisses, triolisme, le tout dénué d’érotisme.
En bref, Alexandre Jardin a complètement régressé sur ce roman, pourtant son dernier roman Juste une fois, m’avait plutôt plu, l’histoire était construite, les personnages et les lieux aussi. La crise de la cinquantaine, loin de lui assurer une sagesse et un angle philosophique original de notre société, a ôté toute humilité et délicatesse à notre romantique national! Dommage de gâcher une si jolie plume et un vocabulaire si vaste.

Le signe astrologique de ce roman

Bélier, mais surtout pour les mauvais côtés de ce signe qui regorge pourtant de qualités !
Le narrateur, Oskar, metteur en scène, a une personnalité très assurée, idéaliste avec un ego puissant. Il est impulsif, égoïste, et menteur.
C’est marrant, Bélier est aussi le signe de l’auteur, mais je n’ai pas fait exprès…
Auteur

Alexandre Jardin, né le 14 avril 1965 à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain, cinéaste et pamphlétaire français.
Ses oeuvres principales sont Bille en tête, Fanfan, Le Zèbre ou encore le roman des Jardin.
En tant qu’écrivain, ses principaux thèmes sont l’amour à la Feydeau et la pédagogie. Il aborde la peur de la monotonie et le regain de la première flamme amoureuse. Des enfants émerveillés sont souvent mis en scène.

2 commentaires sur « Les nouveaux amants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s