Point cardinal

Il s’enferme dans les toilettes, se déshabille fébrilement, arrache l’étiquette avec ses dents, puis, quand il est complètement nu, enfile la soie, remonte lentement la culotte le long de ses jambes, la plaque contre son ventre. La vague de plaisir qui le submerge secoue tout son corps. Une extase qui le transporte, coeur battant, au centre de sa chair, en son point cardinal, là où Mathilda pousse un cri.

Le roman

C’est l’histoire de Laurent, une femme qui n’est pas née dans le bon corps. Le jour il est un bon père de famille, le soir il ajuste sa perruque, se maquille, et devient Mathilda, cette femme qui est en lui et qu’il cache. Un jour, sa femme retrouve un cheveu blond de sa perruque, et le suit en cachette, jusqu’à comprendre que son mari ne la trompe pas, mais qu’il se travestit. C’est le début de la révélation, et donc de la transformation. Laurent entreprend le changement, avale des hormones et laisse pousser ses cheveux. Car les psychologues n’y feront rien, Laurent n’est pas malade, il est né ainsi, et cela ne l’a jamais empêché de se sentir un bon père. Mais aujourd’hui il a assez attendu, il est grand temps de devenir celle qui l’est au fond de lui. Mais comment vont réagir ses enfants, comment l’assumer?

Ce roman analyse les réactions et les transformations de chacun. Sa femme, Solange, qui ne voyait en Laurent qu’un mari aimant, un père attentionné, se demande comment peut-on vivre si longtemps auprès d’une personne que l’on ne connaît pas? Où se situe la véritable trahison, dans l’omission, ou dans autre chose? Comment se faire à l’idée que son mari va devenir une femme, qu’il l’aime toujours mais qu’il va se faire opérer, parce qu’il n’a pas le choix?

Son fils Thomas, est en colère contre son père, et se heurte à sa détermination, il choisit l’exil. Sa fille Claire cherche plutôt à reconsolider la famille, elle choisit la tolérance. Quand à sa femme Solange, privée de sexe d’homme, elle va choisir la substitution. Enfin, concernant ses collègues et ses voisins, le roman offre le panel de toutes les réactions possibles et envisageables.

Petit à petit, aussi subtilement que la transformation de Laurent, l’auteur change le genre des adjectifs et les accords grammaticaux concernant Laurent. Lauren devient Lauren aussi par la grammaire, et cela est très bien fait.

Tout nous pousse à nous déterminer. A le faire haut et fort. Décliner son identité. Je suis indéterminée, mon corps est un compromis. Je ne suis plus celui de ma carte d’identité et Lauren n’existe pas encore officiellement. Si je ne me définis pas, suis-je vraiment ?

Mon avis

A lire ! Ce livre est plus un essai qu’un roman selon moi, il se lit très vite et fait passer un message, celui de la tolérance.

Un sujet très délicat, la transexualité, traité avec finesse. L’inconfort du thème et l’écriture sans fioriture m’a fait penser à Leila Slimani et ses romans aux sujets forts comme Chanson douce Dans le Jardin de l’ogre. Le seul reproche que je pourrais adresser à ce roman est d’être un peu trop court, il est prenant et est impossible à lâcher, mais il manque un peu de matière et s’oublie peut-être plus vite qu’un roman plus dense, à la psychologie des personnages plus détaillée. J’aurais aimé savoir comment le couple Laurent/Solange allait évoluer. Est-il possible de rester en couple avec un transsexuel ?
Cependant, l’auteur parvient avec brio à nous transmettre le message de l’acceptation sans en faire des tonnes, juste une ouverture d’esprit sur ceux qui nous entourent et qui ne répondent pas aux schémas « classiques ».

L’auteur

Léonor De recondo est née en 1978. Après son premier roman « La Grâce au cyprès blanc » publié en octobre 2010, c’est « Rêves oubliés », le deuxième roman qu’elle signe en début d’année 2012.
« Pietra viva », sorti en 2013, connait un énorme succès.
En 2015, « Amours » obtient le Grand Prix RTL-Lire 2015 et prix des libraires 2015.

Le signe astrologique du roman

Un signe double pour la dualité de Laurent, mi homme mi femme, et plutôt d’élément air, symbolisant le lien entre les gens ce qu’étudie parfaitement le roman, et enfin Cardinal! Que signifie cardinal en astrologie ? Il existe trois types de « qualités » pour un signe (la manière de faire circuler l’énergie) : soit fixe, soit mutable, soit cardinal… comme le titre du roman.
—> Quel signe est donc à la fois double, d’air et cardinal ? La balance !
Une personnalité cardinale initie le changement et met en route les choses, et entraînent les autres dans l’action.

Extrait

Laurent cache ses yeux dans un mouchoir. Et Solange réalise tout à coup qu’il ira jusqu’au bout, jusqu’à l’opération, qu’à côté d’elle dans ce lit, il y aura un jour une femme, seins et sexe inclus. Elle est traversée par cette vérité. Elle pourrait la rejeter toute entière, mais n’y arrive pas, car il y a dans la sincérité de Laurent quelque chose qui l’émeut profondément.

5 commentaires sur « Point cardinal »

  1. Je tarde à découvrir l’auteure. J’ai bien aimé son passage dans La grande librairie, on voit qu’elle approche le sujet avec beaucoup de sensibilité, mais j’hésite encore si je ne vais pas plutôt commencer par Amours.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s