Journal d’un amour perdu

Au détour d’une conversation en janvier dernier, lors d’un déjeuner organisé par Albin Michel, Eric-Emmanuel Schmitt avait pudiquement évoqué le décès de sa mère. Nous étions là pour discuter de Félix et la source invisible, dont la première phrase « Tu ne remarques pas que ta mère est morte? » avait été écrite spontanément pour ce conte.

Inconsciemment, l’auteur glissait sa mère partout, dans ses écrits, ses scénarios, en détournant les personnages. Félix, c’était déjà lui. Ce petit garçon dont la mère semble absente, dont l’esprit s’est éteint, envolé ailleurs. Un conte a priori léger, se résolvant par une initiation à l’animisme, ou comment retrouver son âme à travers les objets, les éléments, ou les origines.

Ce livre lui ne dissimule personne. C’est le journal romancé de l’auteur lorsqu’il a perdu sa mère, c’est le chagrin direct d’une peine qui n’en finit pas. Elle était son origine, sa raison de se dépasser. À qui allait-il conter ses petites victoires à présent ? Quel intérêt de se démener ? Pourquoi ne pas mourir pour que cesse enfin la douleur ? Il y a eu la culpabilité de réussir à travailler quand même, la colère contre le corps et ses besoins vitaux obstinés à le maintenir à flot. Qui dit mère dit père, et l’auteur raconte avec sincérité son enfance auprès de cet homme, opposé à lui en tout, et le rapport œdipien qu’il entretenait avec lui.

On entre dans l’intimité affective de l’auteur avec une émotion intense. C’est un texte sincère, une déclaration universelle, une envolée vers l’acceptation. C’est aussi une autre disparition, celle du petit garçon en lui, persuadé que sa maman triompherait de tout, même de la mort.

Superbe.

2 commentaires sur « Journal d’un amour perdu »

Répondre à Eve-Yeshé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s