Grand Prix des Blogueurs 2019

Les Blogueurs littéraires et bookstagrameurs ont choisi ! Quelle belle sélection, merci et bravo à tous.

En trois semaines, 3OO blogueurs volontaires ont nommé leurs deux coups de coeur de l’année 2019, la nomination étant libre et totalement transparente.

Nous avons recensé tous les titres et voici les 10 romans français les plus nommés en lice pour le deuxième tour.

  • Cent millions d’années et un jour, de Jean-Baptiste Andrea, Editions de l’Iconoclaste
  • Suiza, de Bénédicte Belpois, Editions Gallimard
  • Rien n’est noir, de Claire Berest, Editions Stock
  • Jolis jolis Monstres, de Julien Dufresne-Lamy, Editions Belfond
  • Murène, de Valentine Goby, Editions Actes Sud
  • Les Fillettes, de Clarisse Gorokhoff, Editions des Equateurs
  • Des hommes couleur de ciel, Anaïs Llobet, Editions de l’Observatoire
  • Le bal des Folles, de Victoria Mas, Editions Albin Michel
  • À la ligne, de Joseph Pontus, Editions de La Table Ronde
  • Vigile, de Hyam Zaytoun, Editions Le Tripode

Cette sélection est superbe, et personnellement je vous recommande ces dix titres les yeux fermés pour vous ou pour vos achats de Noël.

Votez dès à présent pour le deuxième tour (si vous êtes lecteur connecté et actif évidemment!)

Comme vous avez presque trois semaines, prenez le temps de lire certains romans s’ils vous intéressent, notamment en format numérique grâce à notre partenariat avec Netgalley. 

Vous avez jusqu’au 15 décembre minuit !

 

Le plus fou des deux

Manipuler une célèbre marionnettiste… Mais vous n’y pensez pas ?

En même temps, comme vous aviez prévu de vous suicider, vous êtes peut-être sur la bonne voie.

J’avais atteint le sommet de ma carrière, là où tout est facile mais où tout est fragile. Ce moment particulier on nous aime autant qu’on nous déteste et où notre légitimité commence à faire de l’ombre à la génération suivante, qui nous admire autant qu’elle nous rêve morts.

Lucie est une artiste très renommée dans son milieu, elle court les festivals avec sa marionnette Théodora. Un jour, Alexandre s’installe à côté d’elle dans une salle de cinéma vide. « Donnez-moi une bonne raison de ne pas me suicider ce soir ». Cette phrase, elle la connaît, c’est celle qu’avait prononcé son propre père avant de s’ôter la vie quand elle était ado.

Alors, parce qu’elle n’a pas le choix, peut être pour ressusciter son père, elle propose à Alexandre d’être le récitant, la voix de son spectacle. Son timbre est grave et envoûtant. Elle ne le paie pas, ne lui fait signer aucun contrat. Alexandre accepte. Qui est le plus fou des deux ?

Qu’y-a-t-il de sérieux là-dedans ? Vous vous prosternez autour de cette poupée qui est tout ce que vous aimeriez être. Une femme fatal qui attire tous les regards. Vous jouer de son charme parce que vous n’en avez aucun. Vous êtes aussi rigide qu’elle est gracieuse. 

Si certaines rencontres sont déstabilisantes, elles sont pourtant nécessaires… Je n’en dis pas plus, mais je vous recommande ce roman. L’intrigue vous happe, les personnages originaux vous envoûtent, et le style, n’en parlons pas, un pur bonheur, fluide et percutant. Vous allez vous attacher à Lucie, inévitablement, à ce moment de vie où elle teste sa vulnérabilité.

« L’artiste a-t-il pour vocation de changer le destin des morts? »

À lire !