Le cœur et le chaos de Jennifer Murzeau

Qui veut prendre une petite claque ?

Immense coup de coeur pour ce roman dont le rythme ne faiblit jamais. D’une grande maîtrise narrative, pertinent et visionnaire, il nous cueille à l’arrivée des gilets jaunes pour nous poser dans un futur proche aux allures d’apocalypse, où l’amour semble pousser par hasard.

Car il en faut du hasard, pour regrouper ces trois personnages que tout oppose.

Alice, radiologue, s’ennuie dans une vie bourgeoise et écume les sites adultères pour se perdre dans des bras d’hommes qu’elle ne revoit jamais.

Aurélien, alias Trelox le toxico, pédale comme un fou sur son vélo pour livrer des burgers et des sushis au tout-Paris avant de rentrer dans son squat.

Iris, 90 ans, ex-pianiste virtuose, repense à sa vie pailletée en contemplant la démence s’emparer d’elle et ne désire plus qu’une chose : mourir.

Elle croise Aurélien sur le trottoir en bas de chez elle et lui demande de l’aider, il doit bien avoir quelques produits adaptés. Aurélien s’installe chez Iris et une étrange relation d’entraide mutuelle commence, elle la grand-mère permissive, lui la jeunesse et l’audace.

Un soir, Aurélien livre des sushis à Alice. Et si on allait danser ? lance-t-elle à l’inconnu, assommée par les confinements. S’ensuit l’une des scènes les plus incandescentes du roman, cette fête en plein air organisée dans une ancienne usine, où l’amour naît, où les corps dansent, devant nos yeux de lecteurs ébahis par l’improbable.

Tout cela pourrait bien se terminer, mais ce serait trop facile, si peu réaliste. Il ne faudrait pas oublier que la planète tourne à l’envers, l’eau déborde et les virus nous figent. La question est la suivante : étouffés par les gaz lacrymogènes, la panique et la colère, y-a-t-il encore une petite place pour l’amour ?

« L’ivresse appelle toujours chez moi la démesure. J’ai envie qu’on gobe tous les deux, qu’on s’envole ensemble, qu’on revienne pas, peut-être. Je me demande si j’ai pas un peu envie de mourir avec cette fille que je connais depuis deux minutes. Je le lui dis. Narquoise, elle me répond que ça la touche. »

#lecoeuretlechaos #jennifermurzeau #editionsjulliard @jennifermurzeau @editions_julliard

2 commentaires sur « Le cœur et le chaos de Jennifer Murzeau »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s