Le fils du pêcheur

À 19 ans, Sacha Sperling éblouissait le monde littéraire avec « Mes illusions donnent sur la cour ». Je m’étais alors promis de ne jamais le perdre de vue. Son talent, c’est une écriture visuelle et poétique. « Nous étions allés dîner au restaurant à Blonville. Le soleil était encore haut dans le ciel, il brûlait mon assiette à travers les stores en plastique rose pâle. La nourriture paraissait avoir été cuisinée la veille. »

Le fils du pêcheur, c’est Léo. Il ne s’est jamais habitué à l’odeur de poisson que ramène son père chez lui. Sacha s’est installé dans la maison de vacances de sa mère pour écrire, à Druval en Normandie, très inspirante puisque rachetée à Jane B et Serge Gainsbourg. Il erre au Super U et gère ses angoisses à renfort de vodka et comprimés de Xanax. Un jour, Sacha croise le regard noir de Léo, qui le dévisage « franchement, férocement, brutalement ». Il en tombe amoureux.

En réalité, Sacha a fui Paris et son histoire d’amour avec Mona. Dix ans d’extase, de voyages et de souffrances. « J’ai tout découvert avec toi, Mona. Le monde, le sexe, être deux. J’ai appris à avancer sur une multitude de chemins fragiles comme des passerelles dans le vide. Aimer une fille. La protéger. La surprendre. Ne pas la perdre. Quelle ambition… »

Le récit alterne alors entre les souvenirs de son amour détruit, et celui qu’il va bientôt détruire. Mona, impossible à sauver, et Léo, dont la dépendance l’entraîne vers l’abîme.

« La sincérité en littérature n’a aucune valeur » écrit Sacha en préambule. Je ne suis pas d’accord. Quand on sacrifie ainsi sa vie pour l’écriture, « la seule chose qu’il sait faire » il n’y a rien, à mes yeux, de plus monstrueux et de plus noble à la fois. Donner la vie à de si beaux textes, c’est une mission de vie, une fécondité accomplie.
Ce roman parlera à tous les écrivains, et séduira tous les lecteurs avides d’authenticité et de poésie. Coup de coeur immense ♥️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s