Soleil amer

« La France et l’Algérie sont des sœurs empêchées. Elles n’ont pas réussi à vivre ensemble, mais n’ont jamais su vivre l’une sans l’autre ! » scandera Naja des années plus tard. Alors jeune maman dans les années 60, elle quitte l’Algérie pour rejoindre Saïd, son mari parti travailler à Paris dans l’espoir d’une vie meilleure.

Amir et Daniel, ses deux jumeaux, sont comme ces deux pays, inséparables mais constamment séparés. Divisés par leur famille, échangés puis réunis, le lien qui les unit est troublant malgré une éducation diamétralement opposée.
Leurs grandes sœurs, Maryam, Sonia et Nour connaîtront des destinées inattendues et diamétralement opposées. Cette fratrie raconte à elle seule la palette des possibles pour ceux qui ont quitté leur terre.

Impossible de ne pas s’attacher aux personnages de cette fresque familiale et historique. Il n’est jamais vain de rappeler les besoins migratoires et les erreurs politiques, notamment la création des banlieues pour comprendre les malaises qui persistent aujourd’hui.

Amoureuse mystique, Lilia Hassaine explore le thème de la gémellité et des contradictions culturelles, elle brosse des portraits subtils des hommes et des femmes de cette génération, en réconciliant les faiblesses des uns avec les victoires des autres.

Quelle fine écriture que celle de Lilia Hassaine ! J’ai refermé ce livre en pensant qu’avec un tel talent elle pourrait nous fasciner sur n’importe quel sujet. On est embarqué dès la première page et le style est soigné, les mots et l’émotion savamment pesés. À suivre de près ❤️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s