Un tesson d’éternité

Vous avez passé quarante années de votre vie à tricher. Vous avez fabriqué, pierre après pierre, l’édifice rassurant d’une famille solide et d’un cercle social envié. Mais un matin, tout s’écroule, la Police frappe à la porte : vous avez rendez-vous avec votre passé.

Anna Gauthier est cette femme. Pharmacienne et mère de famille respectée, elle avait pris soin d’enfouir ses origines modestes et ses traumatismes honteux entre les lauriers roses et les oliviers de sa maison au bord de mer, derrière des dîners entre amis et des sorties avec son mari. Jusqu’au jour où son fils Léo se retrouve derrière les barreaux. Tout est alors remis en question, son éducation, son couple, son travail, son cercle social et surtout elle-même.
Qui dirige vraiment le fil de notre existence ? Peut-on lutter toute sa vie contre nos secrets ?

Comme toujours avec Valérie Tong Cuong, ce texte est un bonheur de lecture, nourri de portraits contrastés et d’une écriture dont la délicatesse suinte entre les lignes. Je vous le recommande✨

« Elle s’était parfois découragée, il lui semblait alors que les bien nés avaient cela dans le sang, cette posture, cette assurance, cette fluidité dans le geste comme dans la parole, et qu’elle-même ne serait jamais qu’une pâle imitatrice, qu’elle porterait toujours, bien visibles, les stigmates de son origine sociale et de la violence de son enfance. »

Un commentaire sur « Un tesson d’éternité »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s