Artifices

« Ce qui est fascinant dans les faits divers, et ça ne loupe jamais, c’est que si tu les mettais dans un roman, les gens n’y croiraient pas. Le réel est insoutenable. »
Alors, si on inventait un fait divers, pour en faire un roman ? C’est le nouveau pari très réussi de Claire Berest. À partir d’une fusillade dans un bled de Bretagne, le soir du 14 juillet, elle nous présente Abel Bac, lieutenant suspendu par l’IGPN. A-t-il commis une faute ? Que fait-il ainsi reclus chez lui, à arroser ses orchidées de paracétamol ou de lotion anti-poux, tandis que sa voisine du dessus débarque ivre en pleine nuit chez lui, et qu’un grand cheval blanc vient d’être retrouvé à l’intérieur de Beaubourg ? Quelques jours plus tard, c’est un loup empaillé en train de boire du champagne dans un décor de fête que l’on découvre au musée de la chasse.


Non, on ne nage pas en plein délire, tout cela est crédible puisque c’est de l’Art. Mieux que ça, une performance. L’artiste en question, Mila, célèbre et auréolée de mystère, semble régler une ancienne colère, qui n’est pas sans lien avec la suspension d’Abel Bac. Où était-il, vingt ans plus tôt, le soir du 14 juillet ?
La contingence, c’est-à-dire la probabilité qu’une chose arrive ou n’arrive pas, est l’un des thèmes majeurs de ce roman avec l’Art et les traumatismes psychologiques.


De Claire, j’ai lu tous les livres, et celui-ci est indubitablement une performance ! De textes habituellement biographiques elle passe sans prévenir à une fiction proche du polar. J’ai été bluffée par son imagination et son talent de tisseuse. Il m’en faut beaucoup pour accrocher à la fiction, mais j’ai été happée par les névroses des personnages, la construction en puzzle, la grisante impression de résoudre l’enquête avant les protagonistes, et évidemment une langue moderne et un univers complètement barré, unique, celui de Claire Berest.

Beau coup de coeur, un roman très abouti et différent de ceux que j’ai pu lire en cette rentrée littéraire.

Un commentaire sur « Artifices »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s