Une adolescente, de Lolita Pille

👊🏻Outch 👊🏻Attendez une seconde, je m’essuie la tempe et je remonte sur le ring vous parler de ce livre qui vient de me mettre K.O.
Si vous aussi, bande de naïfs, aviez cristallisé Lolita Pille avec 15 cuillères en argent dans la bouche, ouvrez ce livre et découvrez la deuxième version de l’auteure, celle qui ne passait pas ses samedis après-midi chez Dior, mais assise sur un banc à la lisière du bois de Boulogne, entre deux barres d’immeuble. Matez ses potes, Amar, Krim, Ibrahim, non non, pas d’Andrea en vue. Observez davantage ces deux filles, May, puis Ambre. Peut-être que leur caractère et leurs déambulations parisiennes vous évoqueront un personnage de roman, une dénommée Hell…

Ce livre, c’est cette poupée en chiffon à double face, celle dont on retourne la jupe pour voir le visage caché, celui qui pleure. Il est une claque à la machine infernale de la sexualisation et du fantasme médiatique. Montre moi ce que tu écris je te dirai qui tu dois être. Étrange comme on a préféré croire à l’auto-fiction et lire l’histoire d’une fille riche et dépravée plutôt que celle d’une jeune banlieusarde fauchée violée et fraîchement avortée. Je plaide coupable, moi aussi je l’ai enfermée dans une fausse image. Qui sommes-nous pour associer un auteur à son œuvre ?

Ce texte est infiniment poétique, douloureux, vibrant et abouti. La hauteur est partout, les points de vue et les discours sont littéraires et se lisent avec délectation, stupeur et révolte.
Le récit commence lentement, on erre dans les couloirs du lycée, on fume sur un banc. Ça traîne, et c’est ça l’adolescence, ça paraît si long, et pourtant ça bouillonne et tout arrive d’un coup comme dans le texte, les mecs, les sorties, les fugues, les cris. Les rendez-vous malsains, le viol la honte. Et tout ce que l’on enfouit, tout ce que l’on garde pour plus tard. Dans l’immédiat, on invente un personnage à paillettes, sublimateur. Et vingt ans plus tard, on en fait un roman magnifique.
Lisez-le.
Bravo et merci Lolita Pille 🙏🏻💙

Un commentaire sur « Une adolescente, de Lolita Pille »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s