Pas ce soir, d’Amélie Cordonnier

Le désir, cette petite chose si fragile, sans doute la plus précaire dans une vie de couple. Comment désirer ce que l’on a ?
Le désir ne tolère rien, ni la routine ni la ménopause, et surtout pas le désir prégnant de l’autre. Tout se joue sur le fil d’un subtil équilibre.
Isa claque un soir la porte de la chambre conjugale pour s’installer dans celle de sa fille partie faire ses études. « Je dormirai mieux ».
Et lui, que doit-il comprendre ? Qu’il ronfle un peu trop ou qu’elle ne l’aime plus ? Au début il prend son mal en patience, il n’en parle pas, il se fait le plus attentionné possible. Puis il passe à la colère sourde, feinte. Doit-il se résigner, à 50 ans, à ne plus faire l’amour avec sa femme ? Et elle, pourquoi le laisse-t-elle souffrir ainsi, sans explication ? Quelles blessures a-t-elle enfouit ?
Petit à petit tout se délite. Ils ne se parlent plus, elle rentre du travail, dîne à peine et s’enferme dans sa chambre. Pourtant ils sont en couple, pas d’amant sous le tapis. Ils ont juste cessé de faire l’amour.
À lui, ce qui lui manque le plus, c’est la tendresse, « elle ne le touche plus, même sans faire exprès ». Isa esquive les contacts en permanence, comme ce week-end à Honfleur où elle accepte l’invitation avec enthousiasme, une ruse pour ensuite feindre l’ivresse extrême et s’endormir sans étreinte. T’as voulu voir Honfleur et on a vu Honfleur…
Amélie Cordonnier maitrise l’art de la dissection. Prendre un sujet et le décortiquer à l’infini. Elle parvient à écrire un livre sur l’abstinence en ne parlant que de sexe. C’est cru, c’est réel, c’est tabou. Elle nous amène progressivement à nous poser cette question : quelle situation est préférable, être celui qui désire à en mourir ou celui qui ne désire plus, qui ne ressent plus rien et esquive la vie ?

Une grande claque, comme toujours avec Amélie Cordonnier , bravo.

Un commentaire sur « Pas ce soir, d’Amélie Cordonnier »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s