Toucher la terre ferme, de Julia Kerninon

Être mère et libre. Être mère et épouse. Être mère et écrivain. C’est sans doute la chose la plus difficile à réussir dans une vie de femme.
Souvent on a l’impression de choisir, parfois de renoncer. Il est fréquent d’en souffrir, et si on ne souffre pas, le combat est tel qu’on s’épuise.
Julia Kerninon, comme son précédent personnage Liv Maria que l’on comprend davantage à l’aune de ce récit, a songé à fuir. Fuir pour retourner à sa vie d’avant, cette existence où elle vagabondait, avant d’interroger la définition de la liberté, puis celles du bonheur et de l’amour. L’homme de sa vie est celui qui a compris comment elle désirait vivre. Alors elle a assumé l’idée d’allaiter un enfant au creux du bras gauche et de lire de la main droite, ou écrire sur son ordinateur en berçant son enfant du pied.
Oui elle ferait les deux, puisque son équilibre en dépendait désormais. Elle a prétendu que c’était facile alors que ça ne l’était pas, elle ne trouvait pas les mots pour « expliquer que les traits de caractère auxquels je devais les réussites de la vingtaine —l’obstination, la solitude, l’intransigeance— n’étaient d’aucune utilité à une mère, seraient presque létaux pour un enfant. »
Elle expose ses contradictions et offre une réflexion déculpabilisante, pour réconcilier les deux facettes d’une femme, comme on demande à deux personnes, deux enfants ou deux pays, d’arrêter la guerre.

Ce récit intimiste n’est pas seulement une mise à nu ou un serrement de main poli avec le passé, mais un cri de sincérité, un livre de chevet pour toutes les mères qui ne veulent pas renoncer à la « femme d’avant ».

« Qui parle de victoire ? Surmonter est tout. » (Rainer Maria Rilke)

Un commentaire sur « Toucher la terre ferme, de Julia Kerninon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s