Soirée de remise de Prix 2017

Vendredi 26 janvier 2018, Librairie L’instant à Paris, s’est tenue la première édition du Grand Prix des Blogueurs Littéraires ! Environ quatre-vingt personnes étaient présentes autour d’un cocktail servi par François-Xavier Ferrol, gérant du restaurant Pirouette Paris Ier, pour couronner Bakhita, sublime roman 2017 de Véronique Olmi publié chez Albin Michel. 80 personnes, Auteurs, éditeurs et blogueurs confondus étaient présents, dans une ambiance festive et décontractée, et se sont laissés photographier toute la soirée par Albin Durand que je remercie infiniment pour sa prestation de qualité.

DSC_2866

Parmi les invités : David Foenkinos et Olivia de Lamberterie en guest star et marraine bienveillante, Eric Metzger qui écrit aussi bien qu’il nous fait rire dans Quotidien, François-Henri Désérable et son acolyte Clément Bénech, l’incroyable Sylvia Rozelier à l’origine de l’idée de ce Prix, la drôlissime Sylvie Le Bihan, les belles et inspirantes Charlotte Pons, Clarisse Gorockoff et Hadia Decharrière, ainsi que les talentueux Mahir GuvenJean-Baptiste AndreaSébastien Spitzer et Mathieu Ménégaux, venus avec un aplomb inégalables.

Au terme de mon discours dont je préfère oublier les hoquets et tremblements, Véronique Olmi s’est vue remettre un trophée de la part de notre communauté, ainsi qu’un encadrement de la photo de couverture du roman, provenant des archives du musée Nicéphore Niepce à Chalon-sur-Saône… ma ville! (les hasards sont souvent bons..)

DSC_2762

Notre lauréate, dans une interview qu’elle a donné au journal Valgirardin XVème a justement déclaré :

Je trouve cela bien de donner au livre des moments hors de tout ce qui est institutionnel, attendu, rituel. Là, tout d’un coup, une très belle surprise surgit, avec cette spontanéité, ce travail, cette énergie très joyeuse et très communicative.

La suite de la soirée s’est déroulée dans la même ambiance, rencontre, échanges et dédicaces entre blogueurs et auteurs adulés.

DSC_2912
Clément Bénech, Estellereads, unlivreparsemaine, François-Henri Désérable

Notre équipe s’est fait une joie d’accueillir, badger et orienter chacun et chacune. Je dois énormément à mon équipe de blogueuses, qui depuis la création du Prix a su innover, réfléchir, diffuser, partager… Parmi elles, je nomme Amandine de Livresse Littéraire, mon associée principale, trésorière du Prix, que je remercie énormément pour son aide au quotidien depuis le début. Il y a aussi Bénédicte d’aufildeslivres qui a géré l’actualité de la page Facebook du Prix avec une énergie incroyable, Charlotte de Loupbouquin ,  Céline de mes échappées Livresques, mais aussi Sarah, Alex de Bricabook et puis Carobookine et Julie Vasa dont le discours surprise à mon endroit m’a profondément touchée. Merci les filles !

DSC_2145.jpg
Sylvie Le Bihan, entourée de Céline, Caroline, et Sarah

Comme l’a parfaitement expliqué Solène (Larousse Bouquine) dans son article sur la soirée du Prix, les blogueurs étaient encore mal perçus dans le milieu littéraire. Trop libres, trop sincères, peu formés… et pourtant, cette soirée a permis à tous de constater à quel point ce Prix et cette union manquaient dans le paysage littéraire actuel, immergé constamment dans le bain des réseaux sociaux.

J’ai eu l’immense chance de vivre cela : une rencontre nécessaire et libératrice, une communion sincère et enthousiaste de lecteurs passionnés, ravis d’échanger avec leurs auteurs préférés ; des auteurs détendus, invités pour célébrer et non pour débattre, se défendre, ou encore se faire connaître.

DSC_2444.jpg

Nicolas Houguet, blogueur présent ce soir-là, a publié sur Facebook un superbe billet dans lequel il y a ce passage si émouvant :

Je me tiens un peu à l’écart de la foule qui ressemblait à celle d’une fosse de concert tant elle était nombreuse dans la librairie. D’un coup, je vois une forêt de téléphones portables s’élever. On se livre à des discours allègres sous des ovations enthousiastes. Tout ça, c’est de la joie.

Quand Véronique Olmi brandit le trophée qu’elle a gagné pour Bakhita, ouvre le beau cadre qui reproduit la photo de sa couverture avec l’allégresse d’une enfant un matin de Noël, un frisson d’intensité et d’émotion parcoure l’assistance. Et je l’éprouve aussi

Ce soir-là, j’ai vu des gens prendre conscience de leur voix et de leur nombre.
C’était comme assister au début d’un beau mouvement.

C’était une naissance.

Oui Nicolas, c’était sans doute cela que je cherchais, enfanter ce Prix c’était pour moi un aboutissement utile, une reconnaissance envers les réseaux à qui je dois tant de lectures enrichissantes, tant de rencontres éblouissantes. Bookstagram est une bulle d’air immense, une communauté qui certains jours, sauve, par sa disponibilité et sa bienveillance.

Tout cela s’est ressenti, le simple bonheur d’être ensemble, l’excitation de se découvrir, entre membres de l’équipe du Prix, mais aussi entre blogueurs, sans parler de la fierté immense de passer une soirée avec les auteurs comme s’ils étaient nos amis, comme si on les connaissait depuis toujours.

DSC_2240.jpg
Jean-Baptiste Andréa et Sandrine Babu, libraire

Jean-Baptiste Andréa, auteur de Ma Reine publiée chez L’iconoclaste , a su percevoir ce qui avait plu, a compris d’où venait la magie de la soirée. Il m’a envoyé ce mail au lendemain du Prix qui m’a tellement émue que je me suis promis, en tant que Présidente du Prix, d’en faire ma ligne de conduite pour les années à venir, afin d’en garder l’esprit intact.

Chère Agathe,
Merci encore pour la soirée d’hier. Tu as réussi l’exploit de monter en un court laps de temps un événement très réussi. J’ai la réputation d’être assez réfractaire à toute forme d’organisation formelle, tables rondes, exégèse, etc… et la soirée d’hier était à cet égard une vraie bouffée de fraîcheur. Décontractée, joyeuse, des amis réunis autour des livres plutôt que pour écouter des logorrhées.
J’espère que tu sauras préserver, dans les prochaines éditions, cette fraîcheur. Que tu résisteras à la pression de l’institutionnalisation, « d’essayer de faire mieux ». Car tu ne pourras pas faire mieux, c’était parfait comme ça.
Amitiés, 
Jean-Baptiste Andréa

Dans quel état pouvais-je être, autrement que comblée par cette première édition ? Merci à tous , et vivement l’année prochaine !!

Avant de finir en images je vous joins quelques posts Instagram dont la beauté des mots résonnera en moi longtemps tellement ils m’ont fait plaisir !

Le mot d’Hadia

Le mot d’Aurélie

Le mot d’Amandine

Le mot de Mademoiselle do Lit

Et enfin, quelques photos de cette sublime soirée…

DSC_3051

Crédit Photo : ALBIN DURAND @_albin_

BAKHITA élue Grand Prix des Blogueurs littéraires 2017 !!!

C’est dans un match très serré que nous sommes fiers de vous annoncer votre lauréate, Bakhita de Véronique Olmi, publiée aux Editions Albin Michel. Bravo à l’auteur !

Presque 300 blogueurs ont voté et élu ce magnifique roman, talonné de près par Et soudain la liberté de Caroline Laurent et Le jour d’avant de Sorj Chalandon.

podium

Le peloton des dix premiers romans ci dessous :

peloton.jpg

Nous avons recensé une trentaine de romans cités, nous ne citerons ici que ceux mentionnés au moins quatre fois. Certains romans cités par nos votants ne faisaient pas partie des critères énoncés dans les modalités.

autres.jpg

La liste des participants et leurs comptes :

Les participants

Un grand merci à toute mon équipe du tonnerre sans qui rien n’aurait été possible, Amandine de Livresse littéraire mon associée hors pair, Bénédicte de Au fil des livres et son euphorisante page Facebook, Céline de Mes échappées livresques pour sa recherche minutieuse et chronophage de contacts libraires, Sarah de Sarahcontedeshistoires et sa soeur attachée de presse, Alexandra de Bricabook, Charlotte de Loupbouquin, Julie Vasa et Carobookine pour leurs contacts dignes d’une liste de la CIA,  et MERCI aussi à tous les votants, leurs partages hyper nombreux, leurs messages, aux éditeurs et aux auteurs pour leur bienveillance et leur soutien dans ce projet.

Et la suite ?

Tous les votants seront tenus au courant rapidement par mail de la date et du lieu de la soirée de remise de Prix qui nous l’espérons se tiendra en janvier. Une cagnotte Ulule sera mise en place pour nous aider à arroser au mieux les auteurs que nous convierons à cette soirée ! Restez connectés et partagez en masse notre lauréat !!!

Le communiqué de presse du jour :

CP Lauréat

Création du Grand Prix des Blogueurs Littéraires

Longtemps, les blogueurs ont été peu reconnus et peu crédibles. Petit à petit, ils sont devenus réellement influents par la multiplicité et la visibilité des réseaux. L’avènement d’instagram et de chroniques accessibles à tous a renforcé cette influence, là où la bienveillance et l’ouverture d’esprit des blogueurs contrastent de plus en plus avec l’avis tranchant ou biaisé des grands intouchables de la littérature française.
N’ayant souvent comme formation littéraire que leur expérience et leur amour des livres, ils sont pour autant tout à même d’émettre une critique fondée sur le style narratif ou l’intrigue d’un roman. Les auteurs recherchent de plus en plus leurs avis et les maisons d’édition font appel à eux pour nombre de partenariats. L’absence notable de rémunération leur confère ainsi une impartialité et objectivité uniques. Les blogueurs et les blogueuses sont avant tout des passionnés ouverts sur le monde, ayant à coeur de partager leur centre d’intérêt et les nouveautés qu’ils découvrent.
Il manquait à la littérature du XXI ème siècle ce nouveau prix, celui des réseaux sociaux, de ces chroniqueurs littéraires de l’ombre, qui je l’espère créera la surprise et la nouveauté.

Modalités et Règlement

  • Quel est ce prix ?

Ce prix est un prix annuel, décerné fin décembre, cette année le 20 décembre 2017, attribué à un roman de littérature française publié durant l’année en cours, (hors polar et romans jeunesse ou young adult, et hors poche dans un premier temps) le plus apprécié et partagé par les blogueurs.

  • Pourquoi ce prix ?

Pour deux objectifs simples :

-> Récompenser un roman partagé sur la toile par des lecteurs engagés
-> Valoriser la communauté des blogueurs littéraires

  • Qui sont les blogueurs habilités à participer ?

TOUS les blogueurs, ayant un blog actif, un compte Babelio, un compte Booktube, ou bien un compte Instagram ou Facebook OUVERT dans lesquels ils chroniquent, partagent, et interagissent avec d’autres blogueurs.

Il n’y a pas de nombre minimum de followers, ni d’âge minimum requis.
Les blogs et les comptes seront vérifiés.
Ce prix est ouvert chaque année à de nouveaux blogueurs ou à de nouveaux réseaux, il n’y a pas d’obligation de vote d’une année sur l’autre.

  • Pour qui votent-ils ?

L’avantage qu’ont les blogueurs sur les lecteurs, c’est qu’ils se tiennent au courant des parutions, des nouveautés, des autres prix littéraires, ils connaissent bien les maisons d’édition et ce qu’elles proposent. C’est pourquoi ce prix n’a besoin d’aucune pré-sélection, les blogueurs ne se basent que rarement sur le top ten des ventes, au contraire, ils recherchent l’exclusivité, le roman dont on a encore peu parlé.

Le fonctionnement du prix est simple : les blogueurs indiqueront directement leur choix en jetant leur dévolu sur  DEUX romans français de l’année qu’ils ont le plus aimé, le roman qui les a marqué, celui qu’ils ont adoré partager.
Les votants sont tenus de bien réfléchir avant le vote, aucun changement ne pourra être pris en compte.

  • Comment voter?

Les votes commenceront chaque année fin novembre, dès le signal de l’organisateur du Prix. (en l’occurence j’inaugure cette année le premier Prix, mais rien ni personne ne contre-indique de changer d’organisateur.) Les modalités du Prix sont modulables.
L’idée est de ne soumettre aux votants aucune influence, ils sont entièrement libres de voter pour leurs deux romans favoris, sans contrainte de lecture ni catégories.
Ainsi, en fonction des votes ressortira le roman préféré de la toile.

—> Chaque blogueur envoie confidentiellement par mail à l’adresse ci dessous:

– Le nom du roman ou des deux romans élus et de leurs auteurs 
– Le lien vers son blog et/ou le nom du compte Instagram ou Facebook

grandprixdesblogueurs@gmail.com

Les votants sont tenus de faire passer l’information au plus grand nombre de leurs codisciples, avant, pendant et après le vote. Plus le Prix des Blogueurs sera su et vu de tous, plus celui-ci deviendra fort et influent.

  • Attribution du prix

L’organisateur du Prix se charge ensuite de recenser la liste des romans prisés et leur récurrence.
Le roman ayant été nommé le plus de fois sera ainsi désigné lauréat du Grand Prix des Blogueurs Littéraires, sous contrôle d’un huissier de justice.
L’auteur, comme le blogueur, ne gagne rien, si ce n’est la joie et la fierté d’avoir été élu par un public hétéroclite de lecteurs avertis et connectés, sans délibération opaque.
La maison d’édition du lauréat sera contactée dans les plus brefs délais afin de relayer l’information et couronner le lauréat de cette nouvelle distinction.
Les lecteurs achèteront ainsi un roman qui aura su plaire à une communauté à laquelle ils peuvent s’identifier.

  • Confidentialité

Je soussignée, Agathe Ruga, organisatrice du Grand Prix des Blogueurs Littéraires, m’engage à ne divulguer aucun vote et à respecter scrupuleusement la procédure.