Rosa dolorosa

Je confirme la reco de la @librairiesaintpierre et de @biblioo.philia , Rosa Dolorosa est un excellent roman de cette rentrée littéraire !

L’histoire débute dans le vieux Nice, Rosa et son fils Lino déambulent entre leur restaurant et leur projet d’hôtel. Lino a travaillé les plans, il veut un immense aquarium de méduses à l’entrée du bâtiment. Rosa est si fière de son fils. Leur relation est exclusive et leur complicité inégalable, ils travaillent ensemble, sortent même en boîte après le travail, au Tangerina tenu par Marc, avec qui sort secrètement Rosa depuis un an. Elle n’ose pas en parler à son fils de peur de lui faire de la peine.
Un jour, la Police vient chercher Lino. L’enfant à qui il donne des cours de plongée est mort dans la nuit et Lino est le suspect nº1. Rosa n’en croit pas ses oreilles, elle va tout faire pour se battre contre cette erreur judiciaire. Le roman devient alors impossible à lâcher. Rosa est prête à tout pour défendre son fils. Jusqu’où son amour peut-il aller ?
Ce livre n’est pas seulement l’amour maternel raconté en polar, c’est une ambiance et un style parfaitement maîtrisés, la narration est d’une grande fluidité, sans doute le résultat d’un travail de 10 ans, comme le mentionne la quatrième de couverture.

Voici un livre envoûtant et cinématographique dont vous sortirez complètement… médusés.

Merci @lamartiniere.litterature et @severin_cassan pour l’envoi de ce roman.